Expo "FOTOFORUM" à Vérone ( ITALIE) le 3/10/16 - Expo "POÉGRAPHIES" à Caen du 19/10 au 3/11/16, Galerie "Le Quatorze" Michel GOGNY-GOUBERT, Photos et Poegraphy

Notice – Présentation du parcours

   
 Le photographe Michel GOGNY-GOUBERT
s’est consacré dès l’adolescence aux techniques de la photographie et de la prise de vues. À 18 ans, il a commencé à rédiger des articles pour des revues destinées aux amateurs éclairés et aux professionnels. Tout en testant des matériels et des techniques argentiques. Simultanément, il a réalisé des reportages, fait des « piges » d’images pour des médias. Et beaucoup de tirages, tant en noir et blanc traditionnel qu’en couleur (Cibachrome).

L’apprentissage puis l’exercice de son métier de vétérinaire ont interrompu provisoirement cette passion.

Depuis une dizaine d’année, plus disponible, il a de nouveau pratiqué, en passant au tout-numérique.

Sa vision de la photographie vise à retranscrire la poésie des situations, la saisie instantanée d’émotions. Il ne capture et ne travaille que des vues qui racontent une histoire courte, qui expriment un sentiment. Ce sont, en quelque sorte, des haïkus numériques. Il se dit volontiers « poégraphe », tentant de transmettre l’émotion et la concision poétiques en esthétique de l’image photographique.

Au fil du temps, Michel GOGNY-GOUBERT affine son travail vers le dénuement, la simplicité voire le trait, dans un style japonisant, c’est à dire une aspiration équilibrée vers la pureté dépouillée.

Ses principaux travaux portent sur :
- l’esthétique des terrains de golf (architecture et conception qui se rapprochent souvent de celles des jardins zen japonais),
- les portes et fenêtres (ouvertures ou fermetures ? Yin ou yang ?),
- la poésie des paysages de mangrove en Guadeloupe - F.W.I. -  (dont il est originaire et où il réside),
- et l’évocation des sentiments et émotions (où l’homme est ici généralement effacé …),
- les combats traditionnels de coqs et les boeufs-tirants de Guadeloupe (F.W.I.),
- Il explore également la technique ancienne du tirage palladium-platinium, en vogue pendant la deuxième moitié du XIX ème siècle.

Michel GOGNY-GOUBERT travaille dans le cadre d’un Atelier de peinture tenu par son épouse Françoise GOGNY-GOUBERT, artiste-peintre, icôniste et restauratrice de tableaux (Atelier de La Tour, à Gosier en Guadeloupe). Il s’inspire largement de son enseignement, de ses avis, leurs recherches esthétiques étant parallèles, toujours tournées vers l’émotion et la recherche  du « bien-faire » des artisans d'autrefois.

Diverses expositions de ses photos aux Antilles, et en France métropolitaine.

Février 2016

 
Top